• Et...

    Encore une page qui se tourne...

    Alors inévitablement reviennent les souvenirs comme mille petits flashes qui éclaboussent dans la nuit.
    Se sentir tout petit devant le temps qui passe, retrouver le début, parcourir l'ensemble, craindre et revivre la fin.
    Plus de mots mais seulement des images qui éclairent subrepticement toujours les mêmes visages, la même histoire, les mêmes naufrages.
    Un drôle de goût doux-amer qui glisse le long de la langue... et quelque part l'ombre d'un chien.
    Cette fois ce n'est pas seulement la page... peut-être qu'enfin le livre se referme.
    Parfois comme une lassitude qui s'accumule... ça commence à faire beaucoup...

    Memories,
    Like the corners of my mind
    Misty water-colored memories
    Of the way we were
    Scattered pictures,
    Of the smiles we left behind
    Smiles we gave to one another
    For the way we were
    Can it be that it was all so simple then?
    Or has time re-written every line?
    If we had the chance to do it all again
    Tell me, would we?
    Could we?
    Memories, may be beautiful and yet
    What's too painful to remember
    We simply choose to forget
    So it's the laughter
    The laughter we'll remember
    Whenever we remember...
    The way we were...


  • Commentaires

    1
    Ange
    Jeudi 7 Avril 2005 à 09:32
    Bisou...
    ... ici. Je suis là, petite cuillère en argent toute propre dans une main et paquet de kleenex dans l'autre. (k).
    2
    Tschok
    Jeudi 7 Avril 2005 à 12:10
    To be or not to be
    J'ai trouvé un vieux crâne dans un carton planqué dans le grenier. Avé la p'tite cuillère et le paquet de kleenex on peut se refaire la tirade d'Hamlet en plus marrant non?
    3
    nuage
    Jeudi 7 Avril 2005 à 12:42
    les mêmes naufrages
    mais de nouveaux rivages...et qui sait, seront ils plus merveilleux encore ... ne désespère pas Nicolas...les voyages réservent toujours des surprises à qui a le coeur ouvert. bises
    4
    Jeudi 7 Avril 2005 à 14:03
    Courage...
    et espérance.
    5
    Blestouille
    Jeudi 7 Avril 2005 à 18:55
    ça prend aux trippes non?
    Parfois je me dis qu'il vaut mieux ça que de ne rien sentir du tout.... parfois seulement! A marquer sur le frigo: La vie n'est pas un long fleuve tranquille mais elle réserve de bien jolis moments... juste savoir ouvrir le bon oeil. Bise bonhomme
    6
    Jcj
    Vendredi 8 Avril 2005 à 08:19
    Sadness
    Je ne sais pas au juste vraiment de quoi tu parles, mais la chanson... la chanson... C'est poignant. Parfois, j'aimerais moi aussi que souffrir ne soit pas le seul moyen que nous ayons pour nous rappeler que nous sommes vivants
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :