• Porte

    Il y a toujours un peu d'angoisse...

    Oh, pas grand-chose, juste une étincelle qui rougeoie au fond de l'estomac, un cours jet d'adrénaline qui se dilue dans le cerveau. Les escaliers sont montés lentement, en comptant les marches comme une incantation, un sort que je me jette contre moi-même.

    Tu vas rire, je sonne toujours. La plupart du temps, je sais très bien qu'il n'y a personne, c'est souvent pour ça que je suis là, mais je ne peux pas m'empêcher d'appuyer sur la sonnette. Les clefs dans la main, j'attends toujours un peu avant d'ouvrir en espérant ne rien découvrir caché dans quelques recoins, que nos nombreuses années communes ne me sautent au visage...

    J'aperçois le grand bouddha en face de la porte, comme le gardien de ton temple qui m'en garde l'entrée. Et mes yeux se pose doucement sur les milles et uns objets, souvenirs, témoins qui peuplent ces lieux où je ne suis pas, où nous ne somme plus... Flash - sourire

    A chaque fois le film recommence, les séquences se déroulent inexorablement, je glisse sur ce que je ne veux pas voir, m'émeus sur ce qui me touche, soupire après quelques images qui me sourient...

    Et quand je referme ensuite doucement la porte pour reprendre mon voyage, il me reste toujours un petit goût amer sur la langue, et quelques reflets passés dans le cœur...

    Et même si depuis longtemps déjà nos vies se sont mélangées à des ailleurs, en fait, je te l'avoue, je n'aime pas venir chez toi...


  • Commentaires

    1
    hugo
    Lundi 28 Février 2005 à 18:26
    pour nico
    je t envois un peu de neige londonienne, hugo est partis de bloggland, le temps dun court voyage... beaucoup de chose a raconter aux bloggeurs au retour :) bientot...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :